Flaubert

Lieu :

ZAC Flaubert, Grenoble, Isère

Mission :

Accord-cadre de coordonnateur du projet paysager et urbain pour la conception paysagère et urbaine du projet Flaubert

Programme :

90 hectares étudiés (20 hectares opérationnels) de logements, activités, bureaux

Equipe :

SATHY (mandataire) avec Marguerite Wable en tant que chef de projet, TN Plus (paysagiste), Ecosistema Urbano, OGI, VPEAS, Res Publica

Maitrise d'ouvrage :

SPL SAGES

Année :

2016-17

Catégorie :

Stratégie

Suite à un premier plan guide peu concerté réalisé par les ateliers Lion, l’agence SATHY a été mandatée afin de réaliser un projet paysager et urbain co-construit avec la population pour le quartier Flaubert. Possédant les dernières emprises urbanisables de la ville de Grenoble, le quartier Flaubert est au coeur d’enjeux socio-économiques et de pressions urbaines importantes. Il se caractérise également par une mobilisation citoyenne hostile et méfiante à l’égard de tout projet urbain. Conscients de ces écueils, la municipalité grenobloise ainsi que l’aménageur portaient conjointement la volonté de co-construire un projet pour réaliser un quartier démonstrateur de la ville en transition, avec de fortes ambitions environnementales. Le groupement, rassemblé autour de l’agence SATHY, a développé un processus de participation et de concertation ambitieux sur une durée d’un an, divisé en plusieurs temps : 1/ le temps de la rencontre et de la discussion, à travers la réalisation d’entretiens filmés et enquêtes complémentaires au diagnostic cartographique de l’équipe ; 2/ les ateliers thématiques pour réfléchir collectivement aux axes structurants et aux grands principes du futur quartier et écrire la “Charte de Fondamentaux de Flaubert”; 3/ les ateliers de secteurs pour concrétiser les axes structurants en spatialisant sur des sites spécifiques (maîtrise foncière) et expérimenter les questions de densité, d’espaces publics,... 4/ les actions urbaines pour co-construire collectivement et préfigurer le projet par l’aménagement de l’espace public, l’installation de mobilier... à l’occasion d’évènements festifs. Ce processus ambitieux réunissant concertation et projet urbain a permis de renouer le dialogue avec la population, de lancer plusieurs actions immédiates sur l’espace public permettant d’améliorer dès aujourd’hui la vie quotidienne (fermeture de rue, aménagement de mobilier, végétalisation) et de projeter collectivement le devenir du quartier par le lancement concret des futurs équipements (EPHAD, école, parking silo).