L'inondation vertueuse

Lieu :

L’éco-métropole Nantes - Saint-Nazaire, Loire Atlantique

Mission :

Projet de recherche d'une stratégie territoriale d'adaptation au risque inondation

Programme :

-

Equipe :

Lisa Poletti-Clavet et Marguerite Wable

Maitrise d'ouvrage :

-

Année :

2015

Catégorie :

Stratégie

Une métropole de l'Entre-Deux   

___

L’inscription métropolitaine de Nantes- Saint-Nazaire au sein du grand paysage de l’estuaire de la Loire est le facteur majeur de l’attractivité de ce territoire. L’estuaire et son réseau hydrographique apportent un cadre et une qualité de vie inédite à la métropole nantaise.

___

En outre, l’éco-métropole enregistre un développement urbain sans précédent et doit accueillir 150 000 habitants à l’horizon 2030. Cet accroissement démographique pèse d’ors et déjà sur le territoire de l’entre-deux Nantes-Saint- Nazaire, constitué de pôles urbains, de villes intermédiaires et de communes rurales.

        

        

L'incertitude comme moteur de projet   

___

Au delà de cette pression démographiqueet de sa proximité avec le littoral atlantique, l’embouchure de la Loire se trouve aujourd’hui fragilisée par des changements climatiques. Au regard de ces évolutions, l’inondation et la submersion marine sont le point de départ de ce projet, qui cherche à renverser la contrainte en opportunité, en considérant l’inondation comme moteur et support du développement de la métropole Nantes-Saint-Nazaire.

___

Et si les débordements de la Loire façonnaient et structuraient l’essor et le rayonnement de l’éco-métropole Nantes-Saint-Nazaire ? La prise en compte de l’inondation pourrait générer de nouvelles solidarités territoriales et impulser une évolution des modes de vie et d’habiter sur le territoire...

        

        

Un enchevêtrement d'échelles   

___

Considérant la crue comme un évènement naturel majeur, celle-ci façonne une nouvelle narration du territoire, hybridant les usages, les modes de vie et les temporalités de manière transitoire. Ce récit s’incarne par le développement d’une stratégie résiliente mise en résonance à différentes échelles : celle du territoire, de l’intercommunalité et de la commune.

___

A chaque échelle correspondent des outils, allant de l’urbanisme règlementaire au développement de nouvelles typologies d’habitat, d’équipements et de services ou à la proposition de dispositifs architecturaux. Améliorant dès aujourd’hui le quotidien des habitants, les solutions proposées adaptent, anticipent et préparent progressivement les modes de vie de demain.